Exaprint

9
Jul

Exaprint.fr, SAS

Exaprint est le premier imprimeur français, réservé aux professionnels des arts graphiques. L’entreprise est née de l’idée de proposer des produits imprimés simples réalisés en amalgame et en faire ainsi baisser le coût. Le succès de ce modèle économique en B2B a fait évoluer Exaprint vers une offre très variée : aujourd’hui 3 catalogues (produits classiques, produits verts, produits innovants) déclinent une multitude d’imprimés et de finitions. Ces millions de cartes, flyers, brochures et dépliants variés ont cependant un point commun : Ils entrent par une interface de commande web développée par Exaprint (nommée Exapass), puis l’ensemble transite par le même flux DALIM SOFTWARE.

Témoignage de Stéphane Ponant, Service Manager Pôle Production d’Exaprint.

Dans quel contexte avezvous fait le choix de DALIM SOFTWARE ?
C’était il y a 2 ans environ. Nous voulions initialement, pour une famille de produits qui représente environ 50% de l’activité, être en mesure de doubler nos capacités de traitement dans un même laps de temps. La solution recherchée devait être uniquement productive, basée sur l’amélioration du flux. Nous avons lancé une étude de marché en ouvrant la discussion à plusieurs constructeurs, dont la solution DALIM SOFTWARE que nous proposait la société Galilée-AGS, intégrateur Folio groupe. Dans les faits, la réponse apportée par Galilée avec TWIST est allée au-delà de notre demande, puisqu’elle nous a permis d’étendre ce flux à l’ensemble de notre gamme produit. Nous y avons gagné à la fois en rapidité et en capacité de traitement.

Pouvez-vous quantifier ce gain de productivité ?
En volume, nous traitons 2,5 à 3 fois plus de commandes à périmètre constant. La qualité de service s’est aussi améliorée sur le temps de traitement. Nous avions un engagement de 24H après réception de la commande; dorénavant, nous lançons la fabrication le soir-même pour la quasi-totalité des commandes passées entre 9H et 18H. Nous avons donc dans un même temps réduit de moitié le temps de travail et multiplié par 2,5 le volume, c’est un gain de productivité de 5X1!

Comment s’est opérée cette transformation du flux, sur le plan pratique ?

La diversité des travaux traités nous posait problème, car les procédures permettant aux opérateurs de contrôler la production étaient complexes. Il y avait de nombreuses étapes par typologie de produits, faisant appel à des bouts de flux, à des outils divers… Il nous a fallu rationaliser nos process sans pour autant perdre nos spécificités de traitement, puis procéder à la migration sans stopper la production, un sacré challenge!

Maintenant, dans le flux DALIM SOFTWARE, il subsiste 2 étapes clés :
1/ preflight, normalisation de fichier, couleur et vectorisation.
2/ Validation de commande, puis convention de nom permettant l’automatisation de l’imposition.

Sur le plan technique, grâce au développement effectué par notre intégrateur Folio, de nouveaux ordres JDF et XML vont renseigner les bases de données et l’intranet, déplacer le fichier, l’épreuver, le mettre » en attente de validation client puis le dispatcher dans des dossiers pour l’imposition. Au-delà du traitement de fichier, TWIST est devenu le centre d’échanges de données et d’automatisation de tâches.

Quels bénéfices tirez-vous de la simplification du flux offerte par TWIST ?
TWIST est le seul outil qui nous permette un paramétrage à notre image. Pour accompagner l’évolution constante de notre offre commerciale et l’arrivée de nouveaux produits dans notre gamme, je suis en mesure d’adapter le traitement des commandes sans remettre en question l’existant et sans jamais stopper un flux qui fonctionne 24/24H !

exaprint-1

 

Les interfaces web d’Exaprint ont été développées en interne, l’outil DALIM SOFTWARE nous permet de poursuivre ce développement, en simplifiant les procédures et sans limiter nos initiatives. Nous pouvons nous consacrer aux tâches à forte valeur ajoutée (assistance technique, R&D, formation, service client, etc.) depuis que nous avons libéré du temps sur la partie traitement/normalisation.

Vers quoi se porte votre développement actuel ?
Notre point névralgique s’est déplacé du flux vers la GPAO (l’ERP). Notre Intranet/Extranet gère la base de données mais aussi le flux de production, puisqu’il initie toutes les commandes, c’est donc sur cet aspect du flux que nous travaillons…

Nous avons récemment ajouté un serveur secondaire de façon à mieux répartir la charge, ce qui nous permet aussi en cas de panne de basculer de l’un à l’autre. Nous sommes également en train de doubler nos capacités de stockage, pour gérer jusqu’à un an » d’archives dans le système. Il y a enfin de grandes chances qu’à l’avenir nous doublions nos capacités de production, en ajoutant 4 à 8 TWIST hardworkers (licence logicielle).

 

 

Et quelles sont vos perspectives de développement futur, en prépresse ?
J’ai vu une version démo de la solution collaborative ES, qui semble adaptée à nos besoins. En amont, un fichier qui rentre dans une base ES est immédiatement visualisable, converti selon l’APPE2*. Nous pensons utiliser cette technologie pour permettre la visualisation des fichiers dès la commande, pour les BAT numériques et les archives. La démo que l’on a vue d’ES nous a intéressé pour cela.

Nous avons aussi dans l’idée d’offrir à nos clients un outil de fabrication et de preflight PDF en ligne qui complétera un outil de gestion d’archives (elles aussi PDF). Depuis Exapass, le client décidera alors s’il veut lancer une commande, un retirage ou réutiliser un fichier. Quand le fichier sera injecté dans le flux, nous pourrons donc limiter les étapes de contrôle de type preflight, et nous concentrer sur le contrôle visuel. Derrière ce système entièrement PDF, que l’on nommera certainement ExaPDF, il y a le flux DALIM SOFTWARE.

Plus globalement, quelles sont les perspectives de croissance d’Exaprint ?
Exaprint ne vend pas en direct, la croissance se gagne uniquement grâce à celle des revendeurs, c’est pourquoi toutes les équipes sont mobilisées et travaillent à un objectif de progression d’au moins 30% par an. Nous sommes assez confiants, le marché espagnol venant d’ouvrir, nous envisageons des pics d’activité à près de 2000 commandes/jour.

Notre nouveau système, Exapass 2.0, qui regroupe tous les outils, tant pour le client qu’en interne, est en cours de mise au point et sera pleinement opérationnel avant fin 2010. Nous serons alors en mesure de nous développer ailleurs. La France a valeur d’exemple, mais l’un de nos objectifs est de transposer notre concept et nos méthodes de production. Nous nous organisons donc pour un développement international… Après l’Espagne, qui vient d’ouvrir ses portes, nous envisageons d’autres pays d’Europe du sud (Italie, Portugal…).

Download PDF