Key Graphic

9
Jul

Key Graphic, de la gravure à l’ASP

Lorsque Philippe Teyssier a rejoint Key Graphic fin 2007, il a trouvé une photogravure positionnée sur le haut de gamme, disposant de fortes compétences humaines en traitement d’image et retouche, mais utilisant des outils disparates et pas assez mis en valeur. Revaloriser les ressources de la société est donc devenu sa priorité

Les raisons du choix DALIM SOFTWARE

“J’ai souhaité créer un portail qui fasse l’intégration de nos outils et qui donne une cohérence à notre offre. Pour cela, il nous fallait renouveler le gestionnaire de flux, avec une approche orientée service, et non plus un produit orienté imprimeur”, explique le nouveau directeur de Key Graphic à Didier Destabeaux.
“Je connaissais DALIM SOFTWARE. Leurs solutions sont largement au-dessus du lot en termes de fonctionnalités : interface intuitive, possibilités de « casser » le chemin de fer, d’intercaler des pages, de gérer les publicités… L’ergonomie de leurs produits est tournée vers l’utilisateur, pas vers les machines. Or, la volonté de Key Graphic est d’ être une plate-forme numérique, de pouvoir s’adapter à tout. Notre choix s’est donc porté naturellement sur DALIM SOFTWARE, éditeur indépendant des marques et des types de presses, avec TWIST comme moteur de flux et MISTRAL pour développer les services client.”

La nouvelle offre Key Graphic

“Nous favorisons l’ASP (Application Service Providing, prestation de service d’application), et nous offrons, depuis notre portail web, l’accès à tous nos outils par un identifiant et un mot de passe. Ces outils sont reliés entre eux, on accède à chacun en 3 clics maximum. Par exemple, concernant le traitement numérique des fichiers, nous avons un automate qui amène le fichier natif vers TWIST et le récupère, une fois sécurisé. La production de fichiers destinés à l’impression peut conduire également vers le livre virtuel avec des fonctions d’intégration de vidéos, de liens URL, de recherche contextuelle… La DVL de DALIM SOFTWARE est à l’étude, on y est favorable.”

Retour sur investissement (R.O.I.)

“Nous voyons 3 intérêts sur la partie Services apportée par MISTRAL”, analyse Philippe Teyssier :
1/ Améliorer notre productivité et notre organisation interne : En effet, si la vision de la production est commune au trio « Client-Key Graphic-Imprimeur », cette transparence impose à chacun le respect des plannings. On voit tout de suite qui est en retard…
2/ La sécurisation des fichiers par TWIST ne donne plus lieu à débat sur la responsabilité des PDF. Ainsi, l’imprimeur peut se recentrer sur son métier, et le client reprend la responsabilité du BAT, comme il l’avait avant l’arrivée du numérique.
3/ Développement de la partie collaborative. “On sort de la photogravure pour aller vers d’ autres métiers. Concernant notre activité, notre R.O.I. se fait facilement en moins de 3 ans : sur la base de données, par la location d’espace (et par du développement spécifique); sur le flux DALIM SOFTWARE, il s’établit par un coût à la page. MISTRAL permet de quantifier le nombre de pages traitées, le nombre de corrections d’auteur. Concernant l’étape des validations, DIALOGUE Engine nous a permis de développer un système d’impression à distance d’épreuves contractuelles. Double intérêt pour le client : la location d’imprimante sur site baisse le coût de la page et raccourcit les délais; de plus, grâce à DIALOGUE Engine Compare, il peut vite vérifier sur écran ce qui a changé entre deux versions d’épreuves.”

“Nos perspectives de développement sont liées au R.O.I.”, conclut Philippe Teyssier. “Puisque nous sommes capables de quantifier le nombre de pages, de corrections d’auteur, les délais, le planning, nous assurerons la liaison des outils de production avec un progiciel de gestion intégré. Ceci nous permettra d’automatiser la facturation et le suivi de production.”

Un portail intranet assuré par un deuxième MISTRAL, pour le groupe Maury

Au-delà de Key Graphic, le groupe Maury a investi dans un deuxième MISTRAL, pour assurer la redondance et la sécurité entre les flux. Ainsi, l’ensemble des usines du groupe renvoient leurs fichiers sécurisés à un MISTRAL « hors usine », qui se charge de créer les vignettes, traiter le suivi de corrections, afin d’assurer l’interface collaborative du groupe par un portail web. Cette dernière validation remplace l’étape d’Ozalid.Download PDF